Dans notre activité quotidienne, nous sommes témoins du sens critique de nos correspondants. Il suffit qu'un joueur n'ait pas suffisamment mouillé le maillot ou que certains n'apparaissent pas judicieux au premier abord, pour que les coups de téléphone pleuvent, nous priant de bien vouloir transmettre les doléances au plus haut niveau du club... De la solution la plus simple à la plus radicale, tout est analysé, envisagé et justifié !

Et nous, nous devons de tempérer les esprits généreux qui apportent leur contribution pour le plus grand bien du club, du moins le pensons-nous tous. Car le football est un sport, devenu spectacle lorsqu'il se pratique à haut niveau et le public est exigeant avec les acteurs , les metteurs en scène et les réalisateurs. Gare aux navets ! Les spectateurs ne supporteront pas longtemps la médiocrité...

Mais notre rôle est bien de supporter notre équipe; l'anglicisme "supporter" signifie soutenir notre équipe, l'encourager lorsqu'elle pâtit à trouver le bon rythme, lorsque elle doit faire face à un adversaire tenace et difficile à manoeuvrer...

Mais l'acceptation latine du mot supporter nous indique que notre rôle consiste à recevoir une partie le poids de notre équipe, et de là, établit notre responsabilité faisant alors partie de l'équipe à laquelle nous apportons notre soutien pour qu'elle puisse résister à la difficulté et lui permettre de repartir sans dommages, et ce sans faire preuve de faiblesse, le moins possible...